Ce week-end, nous fêtions à Berlin les 60 ans de mon oncle et je voulais absolument mettre mes si belles chaussures faites main par Julie Pillet (que vous pouvez voir ici), alors, j'ai commandé une gabardine rouge chez Cousette faisant écho aux lacets de mes chaussures étoilées et hop, une Belladone ce sera. Car quel autre patron de robe pouvait est-ce être ? Celui-ci est si parfait !

Je l'avais déjà réalisé en lin gris (que je montrerais par ici une autre fois) et en deux après-midi, la Belladona était finie. Son nom vient de cette plante si toxique, dont le nom signifie Belle Femme car autrefois on appliquait une concoction à base de belladone sur les yeux pour les rendre aussi ténébreux et éclatants que les fruits de cette plante. Quel nom idéal pour une robe ajustée et si élégante qui me rappelle un peu les années 1960 et l'époque Jackie Kennedy.

couture0025

couture0024

Je l'ai réalisée en taille 38. La robe est en gabardine rouge, l'intérieur des poche en plumetis noir (un reste de ma première robe jamais cousue, réalisée l'été dernier) et j'ai égrainé sur la ceinture trois petites étoiles découpées dans un morceau de tulle pour répondre à ma miniature de voie lactée ornant mes chaussures.

couture0026

couture0028

couture0029

Gabardine et biais: Cousette; Tulle étoilé et plumetis noir: Ma petite Mercerie
; Patron Belladone: Deer&Doe