Le tricot... cela fait maintenant un peu plus d'un an et demi (juste avant notre déménagement dans le terrier de nos rêves) que je suis totalement accro. Accro aux belles laines, accro aux mailles, accro à Ravelry, et j'emporte désormais partout mon dernier en-cours.

Mes débuts n'étaient pourtant pas très glorieux et mon premier bonnet (pourtant très mignon) est constellé de noeuds à l'envers (je ne savais pas encore comment changer de pelote !). C'est grâce à une amie, Isabelle, qui m'a offert un jour un beau bonnet rouge à pompon, que le virus m'a attrapée. Nos métiers étant si précaires et face au dédain de certains pour notre travail (sans parler des rémunérations qui, parfois, frisentl'obsène) nous imagionions, en rigolant, nous recycler dans le point de croix (je garde d'ailleurs précieusement le livre que tu m'as envoyé!). Finalement...

Depuis, je n'ai pas arrêté de faire cliqueter mes belles aiguilles de bois et de bambou, tricotant ici, là, seule ou avec des amies autour d'un bon trico'thé organisé l'hiver durant un dimanche par mois. Les projets se succèdent mais aujourd'hui, je vous montre celui-ci, un petit pull de saison, extrait du magnifique PomPom Quaterly. Si vous ne connaissez pas, cette revue au petit format est véritablement un trésor, comme un de ces petit ours en guimauve et chocolat que l'on garde précieusement pour mieux le savourer. Le côté délicieusement vintage, les modèles, le choix du papier si agréable au toucher et puis, la photo ! Ah, la Photo ! C'est ce que je préfère dans PomPom. Chaque numéro nous emporte dans un monde toujours si délicat, original et coloré.

Dans l'avant-dernier numéro:

issue_5_cover-355x500

j'ai craqué sur plusieurs modèles et le premier à attérir sur mes aiguilles fut le 'Riverine Pullover' de Andi Satterlund. j'adorais son contraste de texture entre une partie en jersey et un haut réalisé dans un point dentelle, très agréable et addictif à réaliser. J'ai choisi un rose flashy "Pow!" que je n'aurais peut-être jamais osé auparavant mais cet écheveau me faisait de l'oeil dans mon étagère et comme toujours quel bonheur de tricoter les laines de Ce (The Uncommon Thread). Quant au gris, c'est une (Vi)laines surnommée "Guetter l'orage" Et si je me sais addict aux gris, là, j'étais comblée ! Le choix des laines compte au moins pour moitié voir plus au plaisir de tricoter et avec ces deux pépites, ce n'était que du bonheur.

Wool0070

Wool0069

Avec la chaleur, je ne l'ai pas encore porté mais je pars quelques jours dans le sud de l'Allemagne pour un stage de feutre (je vous en reparlerais) puis à Berlin et je vais l'emporter avec moi.

Et ces jours-ci, j'espère finir un très beau cardigan (June first) que je teste pour Connie (Yellowcosmo)

Retrouvez mon "River of the lost summer" sur ma page Ravelry

Laine: Lush Twist Pow! (The Uncommon Thread) etTordues MCN Guetter l'orage- (Vi)laines