Si parmi les arbres et arbustes de nos campagnes je devais n'en choisir qu'un, ce serait sans hésitation la belle aubépine. Dans notre précédent jardin, nous en avions une, vénérable, au tronc tortueux et tavelé par les années qu'elles devaient avoir nombreuses. En Mai, elle se paraît d'une abondante floraison rose vif que nous admirions sans nous lasser année après année.

Point d'aubépine dans notre nouveau chez-nous, mais inutile de préciser que le kakapo s'est empresser d'en planter ... deux, et roses s'il vous plait. Nous guettons avec impatience leur première floraison. Cette année peut-être ?

Alors, vous imaginez ma joie lorsque j'ai découvert le nom du nouveau patron de Deer & Doe. Peut m'importait le modèle qui allait se cacher sous ce nom si épineux et pourtant doux à mes oreilles, j'allais le réaliser. Joie décuplée lorsqu'une robe taille empire s'est dévoilée sous les fleurs et piquants de la belle aubépine. La taille Empire... peut-être l'une de mes coupes favorites qui me renvoie au plaisir d'une plongée dans l'univers de Jane Austen, de la campagne anglaise, de ses haies fourmillant de vie lorsqu'en France, nous les avons massacrée sur l'autel de la rentabilité agricole (cela continue même si, ça et là, de courageux projets tentent de les réhabiliter et les replanter).

il me fallait trouver un coupon... non, pas à motif, j'avais peur de gâcher l'effet des plis religieuses. Rouge ? Vert ? ce sera bleu roy finalement ! Et la doublure ? Mmh, question épineuse ! peut-être un peu de moutarde à pois ? Ou bien un rose à fleur petit pan ? Non, voilà ce que je cherchais, de belles moustahces en noir et blanc pour le clin d'oeil. Hop, décalquer le patron, découper les pièces, assembler, coudre... Comme toujours, tout est limpide et tombe à merveille. Oh ! Merci Eleonore pour ces régals de patrons qui décuplent l'envie de coudre. Je me suis néanmoins longuement interrogée sur la taille à réaliser. Un 38 comme habituellement ? Et si... ? Non, allez, le kakapo a tranché, ce sera la même taille que les autres fois.

Petite modification: je n'ai doublé que le buste. D'abord parce que je n'avais pas assez de moustaches pour la jupe et j'avais décidé de ne pas réaliser le cordon de serrage, préférant ajouter ma petite ceinture de cuir à postériori, ou laisser la robe telle quelle.

Ces deux petits ajustements et changements car sous l'aubépine se cache...

 

couture0031

couture0030

couture0032 (Pfiou ! pour les photos on repassera... non seulement, grand kakapo photographe est absent, mais la lumière... elle nous a depuis trop longtemps oubliée au profit d'une grisaille et pluie omniprésentes)

Un mini kakapo qui devrait éclore fin juin prochain. Le modèle étant d'autant bienvenu que je ne pouvais plus entrer dans aucune autre de mes jupes et robes, ceintrées à la taille. Et quel bonheur de ne pas ressembler à un sac sous prétexte que je me transforme semaine après semaine en montgolfière ! Un double merci Deer & Doe pour ce patron tombé à pic et dont la première réalisation restera LA robe dans laquelle Mr et Mme Kakapo ont annoncé à leurs familles respectives la jolie nouvelle.

Déjà une autre idée d'aubépine en lainage pour finir l'hiver, sachant que je pourrais plus tard, les remettre sans aucun souci.

Patron: Aubépine de Deer & Doe

Tissu: Moustaches de Henry Miller & Coton chez Cousette